In Memoriam Claire Dickstein-Bernard (1933-2020)

Claire Dickstein-Bernard avec son époux, le Dr Maurice Dickstein, dans la Salle des Sections, lors de la réception à l'occasion de son départ à la pension (1998)

Le 22 mai 2020 est décédée inopinément Claire Dickstein-Bernard, Archiviste-honoraire du CPAS de Bruxelles. Il est impossible de sous-estimer ses apports à la connaissance du patrimoine matériel et immatériel du Centre Public d’Action Sociale de Bruxelles.

Après un passage par les Archives de la Ville, avec lesquelles elle conservera toujours des liens très étroits, elle devient l’Archiviste-Conservatrice de la Commission d’Assistance Publique de Bruxelles en 1973. Elle y succède au Prof. Paul Bonenfant (1921-1945) et à Anne-Marie Bonenfant-Feytmans (1945-1973). Claire Dickstein réorganisera de manière approfondie le service Archives-Musée en gardant toujours à l’esprit la valorisation du patrimoine du CPAS. Admise à la pension en 1998, elle continuera néanmoins inlassablement ses recherches et publications.

Trois axes de recherche se dégagent de sa production scientifique. D’abord, l’histoire du paupérisme médiéval, avec un article remarqué sur le fonctionnement des tables des pauvres au 15e siècle à Bruxelles. Ensuite, l’histoire des hôpitaux bruxellois et de la création des services médicaux, à partir de la période française. Enfin, la médicalisation de la société et la formation des médecins, en particulier l’enseignement universitaire de la médecine. L’activité de son grand-père, le Dr René Verhoogen, professeur de médecine à l’ULB, n’était pas étrangère à sa passion pour l’histoire médicale.

Son travail au CPAS était renforcé par un engagement fort au sein de la Société Royale d’Archéologie de Bruxelles, et de la Société belge d’Histoire des Hôpitaux, où elle entra en 1976 comme administratrice et dont elle assuma pendant 20 ans, avec son homologue anversoise Eva Païs-Minne, la fonction de secrétaire.

Claire Dickstein aura l’occasion de couronner ses travaux par une publication dans la collection Musea Nostra, éclairant la richesse des collections artistiques et historiques du CPAS, mises en valeur lors d’une exposition organisée par le Crédit Communal de Belgique en 1998. Elle fut également à l’origine de la publication coéditée par le CPAS et le CIVA sur l’architecture hospitalière à Bruxelles aux 19e et 20e siècles, avec David Guilardian, Astrid Lelarge et Judith Le Maire. La qualité de l’ouvrage lui valut de recevoir la médaille d’or du Concours de la Société française d’Histoire des Hôpitaux : la remise de cette récompense fut l’occasion d’un déplacement groupé à Paris en 2007 où un hommage put lui être rendu…

L’héritage intellectuel qu’elle laisse est donc considérable. Il se manifeste en outre concrètement par le transfert de ses dossiers personnels aux Archives du CPAS, afin d’y constituer un Fonds Claire Dickstein-Bernard qui sera mis à la disposition des chercheurs…

Pour en savoir plus :

David GUILARDIAN et David KUSMAN, « De la Ville, du Social et de la Santé : l’héritage scientifique de Claire Dickstein », dans Annales de la Société Royale d’Archéologie de Bruxelles, t. 76, 2020, p. 31-50.