Musée et collections

Pourquoi un musée au CPAS ?

T L’origine des CPAS remonte à la fin du XVIIIe siècle. Dans le mouvement de centralisation opéré par le régime français, les différentes institutions d’assistance bruxelloises sont regroupées au sein du Conseil général des Hospices et Secours. De ce fait, l’ensemble de leur patrimoine (y compris artistique et mobilier) passe aux mains du Conseil. Tableaux, sculptures, pièces d’orfèvrerie… issus des anciennes fondations pieuses, des hospices, des hôpitaux ainsi que du Béguinage sont confiés à l’administration chargée d’organiser l’assistance publique.

Au début, ce patrimoine est rassemblé dans les locaux de l’administration dans l’ancien couvent des Bogards, rue du Midi (actuellement Académie des Beaux-Arts de la Ville de Bruxelles). En 1843, il accompagne le siège principal du Conseil des Hospices sur le site de l’hôpital Saint-Jean, au boulevard du Jardin Botanique. Une partie des collections y sera visible, notamment dans la chapelle monumentale.

S t-145

Dès le début du XXe siècle, le Conseil des Hospices – qui deviendra en 1925 la Commission d’Assistance publique – va souhaiter exposer son patrimoine. Une première présentation des œuvres bruxelloises est organisée en 1921 au Musée d’art ancien. Assez rapidement un petit musée s’organise sous la direction éclairée de l’Archiviste Paul Bonenfant dans les locaux de l’administration et dans la chapelle. Inauguré le 26 avril 1927 en présence du bourgmestre Adolphe Max, il fait donc partie des plus anciens musées de Belgique. En 1935, le déménagement de l’administration dans son actuel bâtiment, rue Haute, s’accompagne du redéploiement des œuvres dans ces mêmes locaux.

Origine et nature des collections

T Les collections du Musée du CPAS de Bruxelles ne sont pas le fruit d’une politique d’acquisition de la part du Musée. Les œuvres proviennent essentiellement de dons et legs de particuliers aux institutions d’assistance. Cette particularité donne à l’ensemble une haute valeur symbolique.

Les collections, dont l’œuvre la plus ancienne date du XIVe siècle, présentent dès lors une grande diversité : tableaux, estampes, sculptures, pièces d’orfèvrerie et de dinanderie, céramiques, meubles, textiles, une collection de monnaies et de médailles ainsi que des objets témoignant de la vie quotidienne et de l’histoire de la médecine.

MatriceMED171Les biens des fondations et établissements charitables d’Ancien Régime forment aujourd’hui encore le noyau des collections du CPAS de Bruxelles. Parmi ces institutions, les hôpitaux Saint-Jean, Saint-Pierre et le Béguinage constituèrent au fil des siècles un patrimoine artistique exceptionnel. Le polyptyque de La Vie et la Mort de la Vierge commandé au peintre Bernard Van Orley par deux béguines en offre un bel exemple.

Musea Nostra FR
Un volume de la série des Musea nostra édité par le Crédit Communal est consacré aux Collections du CPAS de Bruxelles (1995).